Yanka, la Porte des Lumières - Forum Paranormal

Forum PARANORMAL, pour une APPROCHE DIFFERENTE et LIBRE
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Padre Pio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oraclelumiere

avatar

Sexe : Féminin Nombre de messages : 907
Age : 47
Localisation : France

MessageSujet: Padre Pio   Dim 13 Juil - 12:12

Padre Pio

Le 25 mai 1887 , naissance de Francesco Forgione, huitième enfant d'une humble famille paysanne de Pietrelcina. La foi y est profonde et vécue au fil des heures.

Francesco garde les brebis avec les enfants de son âge mais, lui, le Rosaire à la main. Dès cinq ans, tandis qu'il prie, il voit l'Invisible, il sent la présence effective de son ange gardien. Mais les apparitions, pense ce petit enfant, sont des faits ordinaires arrivant à tous.

Les apparitions et tentations diaboliques apparaissent en même temps.

Il communie à l'âge de 11 ans, et est confirmé le 27 septembre 1899, événement qui restera toujours gravé dans sa mémoire.

Se rendant à l'église tous les jours, enfant de chœur, sa conduite exemplaire étonnait, d'autant plus qu'elle est déjà marquée par une ascèse sévère : sa maman le surprendra dans sa chambre, couché à même le sol, une pierre sous la tête.


Maison natale


Vocation - noviciat et études

A l'âge de 15 ans, une vision lui fait comprendre sa mission : il aura à combattre l'esprit du mal.

Le 22 janvier 1903, il entre au noviciat des Capucins de Morcone, et prend le nom de Frère Pio da Pietrelcina. Il poursuit sa formation, " novice exemplaire, ponctuel dans l'observance de tout. "

Il prononce ses premiers voeux l'année suivante, et ses voeux solennels quatre ans plus tard, le 27 janvier 1907, " à la seule fin de tendre au bien de son âme et de se consacrer totalement à Dieu ", selon le document officiel.

Après les premiers voeux ont commencé les études dans différents couvents : rhétorique à Sant'Elia a Pianisi (1904-1905), philosophie à San Marco la Catola (1905-1906) et Sant'Elia a Pianisi (1906-1907), théologie à Serracapriola (1907-1908), Montefusco (1908-1909) et Gesualdo (fin 1909).


Ordination -première messe -séjour à Pietrelcina

Fra Pio reçoit les ordres mineurs (19 décembre 1908) et le sous-diaconat (21 décembre 1908) à Benevento ; il est ordonné diacre dans l'église conventuelle de Morcone le 18 juillet 1909.

Il est ordonné prêtre le 10 août 1910, dans une chapelle de la cathédrale de Benevento. Il célèbre sa première messe à Pietrelcina le 14 août.

A la mi-mai 1909, Fra Pio avait dû interrompre ses études en raison de sa santé, et ses supérieurs l'envoyèrent se reposer dans sa famille à Pietrelcina. Il y demeurera jusqu'au 17 février 1916.

A Pietrelcina, il aide le curé, mais il doit surtout lutter contre sa mystérieuse maladie. Il mène une vie d'ascèse et de prière intenses, où il vit une purification spirituelle radicale. Ce sont des années de correspondance assidue avec le Père Agostino, son directeur spirituel, et le Père Benedetto, le provincial des capucins de Foggia.

A la mi-octobre 1911, il essaie de vivre au couvent de Venafro, où il est soumis à d'incessantes vexations diaboliques et à un redoublement de sa maladie. Il retourne vite à Pietrelcina.

Le 5 mars 1915, il obtient une permission du Saint-Siège de vivre hors d'un couvent pour se soigner. C'est une solution moyenne, alors qu'a été envisagée un moment sa sortie de l'ordre, en raison de cette incapacité de vivre avec ses frères.


Stigmates -Ministère

Le 30 mai 1918, Padre Pio obtient la grâce de la Blessure d'amour. Le 5 août de la même année, se produit le phénomène de la transverbération du coeur. Et le 20 septembre, ce sont les stigmates.

Les stigmates, malgré la répugnance de Padre Pio à en parler, ne restèrent pas secrets, et le bruit se répandit très vite. Les foules affluent, venant de plus en plus loin. Ce fut le début du ministère de cinquante années, avec la messe et la confession pour pôles majeurs.

Les stigmates attirent aussi l'attention de l'Elgise et la curiosité des scientifiques. Trois médecins vinrent à plusieurs reprises examiner les plaies.

En 1921, courut le bruit que Padre Pio serait transféré dans un autre couvent. La population de San Giovanni se rebella, et le Padre resta. En souvenir de cet accueil chaleureux, il demanda, pour autant que cela était en son pouvoir, à être enterré à San Giovanni.



Soutien de Benoît XV - Restrictions du Saint-Office

Dans un premier temps, les autorités ecclésiales regardèrent d'un bon oeil ce qui se passait à San Giovanni Rotondo. Le Pape Benoît XV déclara que Padre Pio était l'un de ces hommes que Dieu envoie de temps en temps pour convertir les foules.

Cependant, dès 1921, afin d'éviter les abus, le Saint-Office transmit certaines normes auxquelles Padre Pio devait se soumettre, dont l'interdiction de continuer à bénéficier de la direction spirtuelle du Père Benedetto.

Le 31 mai 1923, ce furent de véritables sanctions, dont l'interdiction de célébrer en public. Padre Pio s'y soumit le 15 juin, mais, devant les menaces de la foule, ses supérieurs l'autorisèrent à célébrer dans la chapelle du couvent dès le lendemain.

Le 23 mai 1931, en raison d'éléments extérieurs, le Saint-Office interdit tout ministère sacerdotal à Padre Pio, excepté la célébration de la messe dans une chapelle intérieure du couvent et en privé. Le couvent de San Giovanni Rotondo est placé sous la juridiction directe du supérieur général



Solitude et prière - Reprise du ministère

Pendant Deux années, Padre Pio vit dans la solitude et la souffrance, dans l'obéissance absolue, intensifiant encore sa vie de prière et passant de longues heures à la bibliothèque du couvent.

Le 16 juillet 1933, il peut de nouveau célébrer la messe en public, et à partir de 1934 il reprend les confessions. L'afflux des foules recommence, ainsi que la vie " normale " du Padre.

A partir de la fin de la deuxième guerre mondiale, le nombre de pèlerins devint très important. On pensa alors à construire une église plus grande ; elle fut consacrée le 1er juillet 1959.



Casa Sollievo della sofferanza - Groupes de prière

Le 9 janvier, Padre Pio exprime devant des amis son désir que soit construit à San Giovanni Rotondo un hôpital, qui soit un lieu de soin du corps et de réconfort des âmes. La guerre empêche les travaux, qui commencent en 1947. Le 5 mai 1956, le cardinal Lercaro bénit la Casa Sollievo della Sofferanza, la "Maison du soulagement de la Souffrance".

Suite aux appels répétés de Pie XII pendant la guerre, Padre Pio lance, conjointement à l'hôpital, les Groupes de prière. Ces groupes (qui portent aujourd'hui son nom) doivent être " des viviers de foi, des foyers d'amour où le Christ est présent chaque fois qu'ils se réunissent pour la prière et l'agapè eucharistique", dira-t-il en 1966.


Dernières années -50 ans des stigmates -Mort

La santé de Padre Pio décline : son organisme est usé. Parfois, il ne peut célébrer le matin dans la chapelle du couvent. Mais alors, il faisait l'effort de parler, par micro, aux fidèles rassemblés sur la place de l'église pour l'Angelus.

Le 7 août 1959, alors qu'il est très faible depuis mai, il demande à la Vierge de Fatimà, dont la statue passe par San Giovanni Rotondo, de lui rendre la santé. Il est exaucé.

A partir de janvier 1968, la marche lui devient pénible ; il utilise alors un fauteuil roulant.

Septembre 1968 : des milliers de fidèles se rassemblent pour le cinquantième anniversaire des stigmates et le 4° congrès international des Groupes de prière. Le 22 septembre, Padre Pio célèbre sa dernière messe.

Le 23 septembre, à 2 heures du matin, il reçoit le sacrement des malades. Une demi-heure plus tard, il meurt, le chapelet dans les mains et les noms " Jésus, Marie " sur les lèvres.





http://saint.padre.pio.free.fr/vie.htm

Emission a écouter : http://psiland.free.fr/sud_radio/20061015.htm
Revenir en haut Aller en bas
ange1961

avatar

Sexe : Féminin Nombre de messages : 317
Age : 55
Localisation : dijon

MessageSujet: Re: Padre Pio   Dim 13 Juil - 18:50

merci pour ce documentaire sur sa vie de sainteté, il lissait dans les âmes, était capable de se mouvoir d'un lieu à un autre lieu en un instant, il est apparu à plusieurs personnes et leur donnait des messages. Il a énormément souffert , tourmenté par les démons. l'église l'a mis souvent à part et la aussi tourmenté
un homme déception, qui fait toujours des miracles
Revenir en haut Aller en bas
oraclelumiere

avatar

Sexe : Féminin Nombre de messages : 907
Age : 47
Localisation : France

MessageSujet: Re: Padre Pio   Dim 13 Juil - 19:48

Tout a fait Ange ,d'ailleurs je mets ci joint un autre lien qui parle de la Bilocation ,les Parfums ,la Lévitation ,les Apparitions ,L'Ange Gardien ,le Diable ,Clairvoyance et introspection des âmes .

Tant de chose a dire sur cette homme .

http://www.padrepio.catholicwebservices.com/FRANCAISE/FRANCAISE_index.htm
Revenir en haut Aller en bas
diamant

avatar

Sexe : Masculin Nombre de messages : 1818
Age : 63
Localisation : 43

MessageSujet: Re: Padre Pio   Mar 15 Juil - 13:46

Extraordinaire padré PIO. Quelle magnifique empreinte il a laissé dans notre pauvre monde.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Padre Pio   

Revenir en haut Aller en bas
 
Padre Pio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neuvaine du Padre Pio
» pensée de padre Pio
» Padre Pio et le Purgatoire
» vidéo padre pio en couleur
» des écrits de Saint Padre Pio de Pietrelcina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yanka, la Porte des Lumières - Forum Paranormal :: MEDIUM :: Phénomènes, Mystères-
Sauter vers: